Cette saison 2017 a été pleine de rebondissements et nous a révélé d’excellents herbogénistes tels Franck-Abib, Guy-Patrick du lycée scientifique Yamoussoukro mais également Angélique Catcha-Picard ou Eteck Alain du lycée international Jean Mermoz pour ne citer que ceux ayant accéder à la finale.

Revenons sur l’histoire de ces établissements ainsi que leurs parcours dans l’émission.

Tout d’abord, le lycée scientifique Yamoussoukro est le principal lycée de la ville de Yamoussoukro, capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire. Il s’agit du premier lycée d’excellence de la Côte d’Ivoire et ce lycée rivalise avec les meilleurs écoles françaises. Il est connu pour sa rigueur, son excellence et sa formation précieuse dispensée aux lycéens.

En 2015, il accède à la finale Génies en Herbe mais se fait battre par le Lycée moderne Cocody Angré. En 2016, il réédite l’exploit de se qualifier en finale mais se fait encore battre à ce stade par le Lycée moderne Gnaléga garçons Bingerville. Cruelle déception pour la bande à Lobry Eric, encadreur du lycée scientifique Yamoussoukro. En battant son adversaire de la saison 2016, les scientifiques se qualifient pour une troisième finale consécutive face au Lycée international Jean Mermoz. Souhaitons-leur tout le meilleur.

Leur adversaire en finale Génies en Herbe saison 2017, le Lycée international Jean Mermoz, est un établissement scolaire français en Côte d’Ivoire, fondé sous le nom de Collège Jean-Mermoz le , membre du réseau de la mission laïque française, et situé dans la commune abidjanaise de Cocody.

En 2015, les candidats du Lycée international Jean Mermoz se accèdent aux quarts de finale de l’émission pour leur première participation. Ils sont malheureusement éliminés. En 2016, c’est en demi-finale qu’ils échouent, éliminés par le Lycée scientifique Yamoussoukro. C’est année, c’est crescendo qu’ils sont montés en puissance et se sont qualifiés pour la finale de la saison qui les opposera au Lycée Scientifique Yamoussoukro. Au vu de leur performance, croisons les doigts pour Angélique et ses coéquipiers emmené par Banga Arthur, encadreur de ces fabuleux talents.

Rendez-vous, le dimanche 27 août 2017 pour une finale inédite entre ces deux établissements d’excellence.

Génies en Herbe, l’aventure continue…

finale